10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 22:00

 Carte du Togocarte du togo


Parfois malgré beaucoup de bonne volonté le sport est pris en otage au nom de revendications qui ne le concernent en rien ou tout simplement les joueurs sont agressés par des hooligans de tous bords. On se souvient encore des incidents survenus après la rencontre Togo-Mali, au Togo, en octobre 2007, quand deux joueurs maliens, Mamadi Sidibé et Frédéric Oumar Kanoulté  avaient été pris à partie  par des spectateurs  togolais.

L’Afrique se trouve confrontée une fois de plus à des actes de violence  contre  ses sportifs. Cette fois-ci  ce sont Les Eperviers  du Togo qui se sont vu  dissuadés de participer à la CAN [Coupe d’Afrique des Nations], qu’ils devaient disputer ce dimanche. Comme on le sait, ces  joueurs se sont fait mitrailler vendredi dernier par des  indépendantistes du Front de libération du Cabinda. Lors de la fusillade, deux d’entre eux  ont été tués ainsi que le chauffeur  de l’autobus qui les transportait. En mémoire  à leurs camarades, les footballeurs  survivants avaient décidé disputer  malgré tout le match.  Bien que les rencontres aient été déplacées à Luanda, pour des raisons de sécurité, le Président du Togo en a décidé autrement . C’est la seconde  fois, en quelques que mois,  que la CAN se déroule dans un tel climat d’insécurité. On se souvient encore du bus de l’équipe de football algérienne   agressé en Egypte à la mi-novembre 2009.  Trois joueurs avaient été blessés, heureusement fort légèrement.  Les Verts algériens avaient alors  ressenti cette attaque comme un affront personnel. Finalement l’Algérie élimina l’Egypte et se qualifia pour le mondial 2010.

 


Mais les rencontres sportives ne se déroulent heureusement pas toutes sous d'aussi mauvais auspices. Et sport  et politique ne sont pas toujours  incompatibles. En d’autres temps Nelson Mandela les allia avec bonheur. Quand le 24 juin 1995, ses félicitations aux Springboks, équipe uniquement blanche, pour leur victoire, à la Coupe du monde de rugby., contribuèrent   fortement à la réconciliation nationale. Un film Invictus qui sortira en France le 13 janvier 2010 s'en inspira. On dit souvent que le sport est l’opium du peuple, là où la politique et le développement économique ont échoué. Mais quand Sport et Politique sont réunis par une figure comme Nelson Mandela, on peut crier au miracle. Et c’est ainsi que pour la première fois sur le Continent africain,  en Afrique du Sud, se dérouleront les matchs de la Coupe du monde de football, du 11 juin
au 11 juillet prochain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Didier 28/01/2010 15:53


L'Afrique n'est pas sortie de ces problèmes
 et je crois qu'elle n'en sortira jamais
c'est dommage
bonne après midi Marcha
Didier


Marcha 28/01/2010 17:12



Oui, se faire exploser quand on va jouer au foot, ce n'est pas le top.



Lumieres contemporaines 20/01/2010 18:21


Mais ces exemples positifs sont très rares et ne cacheront pas ce problème qui persiste et qui demeure difficile à éradiquer


Marcha 21/01/2010 16:50


Oui, comme je l'avais suggéré, le sport est souvent l'opium du peuple.

Amitiés


L' ESPRIT D'ACTU

Des analyses et des faits qui mettent en perspective  notre Monde tel qu'il se dessine et nous aident à nous projeter vers ce que nous en faisons pour demain

drapeau européen

Rechercher

Articles

 Economie, Social, Politique, Finance, , Education, Société, Culture, Nouvelles Technologies, Sport, Météo 

Archives