10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 21:14

 

Carte de l'inde

 

 

En septembre dernier, le Parlement indien a décidé  de scolariser tous les enfants ayant entre 6 et 14 ans. Ce programme devrait concerner près de 30 millions de jeunes indiens.

 

 

Cette loi devra s’adapter progressivement et verra par la suite ses  conditions d’application s'améliorer chaque jour, pour l’acquisition des savoirs élémentaires.

 

 

Surtout appliquée en milieu urbain, elle sera plus difficilement contrôlable dans les campagnes, où de nombreux parents sont encore réticents à la scolarisation. Il leur est, il est vrai, difficile d’appréhender pleinement les bienfaits de l’éducation, quand les quelques roupies, en plus, apportées par le travail des enfants, permettent tout juste à la famille de survivre.

 

 

Afin de les encourager à venir à l’Ecole, mais également pour qu’ils abandonnent les petits métiers qui leur permettaient de  vivre, certaines villes comme Bombay,  donnent un pécule journalier aux enfants  scolarisés.

 

 

Mais pour l’instant, seule la qualité d’enseignement des élites est assurée, grâce aux directives très strictes qui sont déjà appliquées dans les écoles privées payantes. Car une discrimination liée au sexe ou à la caste éloigneront pendant des années encore de jeunes indiens des bancs de l’école, en dépit du fait que l’enseignement soit maintenant devenu obligatoire pour tous.

 

 

Lien hypertexte :

 

Économie : Les pays émergents sur l’échiquier mondial

 

 

  Actualités Internationales : Les pays de la BRIC

 

 

Chantal Sayegh-Dursus

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Joke 12/06/2010 07:43



Vous avez raison à propos des campagnes.


C'est un cercle vivieux.


Le travail des enfants est nécessaire pour que la famille puisse vivre et, plus tard, envoyer les enfants à l'école.


Et si les enfants ne vont pas à l'école, ils ne pourront pas, plus tard, vivre et envoyer leurs enfants à l'école.


Solution : payer en nourriture les familles qui envoient leurs enfants à l'école. Mais les plus pauvres vont engranger cette aide pour vivre moins mal et ne pas envoyer leurs enfants à
l'école....



Poete enrage 11/06/2010 23:34



EN effet, la plupart des parents préfèrent garder les enfants à la maison pour garder un contrôle sur eux et perpétuer la tradition familiale.



L' ESPRIT D'ACTU

Des analyses et des faits qui mettent en perspective  notre Monde tel qu'il se dessine et nous aident à nous projeter vers ce que nous en faisons pour demain

drapeau européen

Rechercher

Articles

 Economie, Social, Politique, Finance, , Education, Société, Culture, Nouvelles Technologies, Sport, Météo 

Archives