22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 22:22


carte d'Afghanistan

Les Etats- Unis débutèrent la guerre d’Afghanistan, dès le 4e trimestre 2001, avec l’appui de l’Alliance du Nord et d’autres pays comme le Canada, la France ou le Royaume-Uni (1), dans le but de se saisir d’Oussama Ben Laden, après l’attentat du World Trade Center, perpétré 11 septembre 2001, dans lequel il semblait très fortement impliqué
.


Beaucoup doutaient du succès de l’opération à cause de  l’immensité du territoire à couvrir. Et en effet, cela devint une guerre d’usure, compliquée par un relief montagneux avec de nombreuses grottes.
D ‘autant plus que Ben Laden semblait s’être volatilisé. Certains le disent au Pakistan, d’autres dans un pays d’Afrique.

Cette guerre s’enlise depuis près de neuf ans avec des avancées significatives mais aussi de nombreux revers. Elle devrait permettre la constitution d’un gouvernement Afghan de coalition, l’expulsion des talibans d’Afghanistan, et surtout aider à la formation de la Police et de l’armée afghane, ainsi qu’à la reconstruction du pays.
   

 
Afin de faire des avancées décisives, les forces de l’Otan ont concentré depuis le début  du mois de février 2010 leurs efforts sur la ville de Marjah, située près de la frontière pakistanaise, tout au sud du pays ; zone contrôlée par les talibans, qui reçoivent une aide significative du Pakistan tout proche. Et après ne nombreuses escarmouches, elles ont finalement réussi à l'investir.  Mais, la méconnaissance, des lieux et des situations donnent voie à de nombreuses bavures de la part des soldats de la coalition, et celles-ci vont d'ailleurs en se multipliant depuis le début de la guerre.  Ce qui créé une animosité certaine de la part de la population. Car comme les proportions, sont de 2/ 3 de soldats de la coalition et d’ 1/3 de soldats afghans, il est difficile de parler encore d’armée afghane. C'est pour cette raison que le gouvernement afghan désire maintenir, plusieurs années encore, l’armée de l’Otan sur place.
 

Mais de nombreux pays, depuis le début du conflit, envisageraient de se retirer d’Afghanistan. Car le coût de maintient des troupes, surtout à cause de la crise, apparaît  aujourd'hui plus lourd et surtout injustifié.
Les Pays-Bas qui y ont actuellement 2000 soldats intervenant auprès des forces de l’Otan, envisagent de le faire. Mais des divergences concernant les dates de retrait ont engendré une crise politique à l’intérieur du gouvernement de coalition néérlandandais ; ce qui devrait faire avancer la date des élections législatives en Hollande.


Un Général Canadien   qui a mené les forces de l’Otan en Afghanistan explique dans son livre pourquoi l’intervention en Afghanistan fut dès le départ une erreur, et pourquoi persister à y rester  le serait encore plus
“A Soldier First- Bullets, Bureaucrats and Politics of War “ Harper Collins

      
(1)
     39 pays sont actuellement présents en Afghanistan. L'Etat Français a actuellement 3000 soldats sur place.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Autre Vue 26/02/2010 19:29


L'Afghanistan est un pays en guerre depuis des décénies, il n'a jamais été conquis !
Le peuple afghan est un peuple exceptionnel, vivant au moyen-age, excepté à Kaboul.


Marcha 27/02/2010 00:36



C'est certain, mais c'est un pays déchiré et qui n'en n'a pas encore vu la fin 



Poete-enrage 23/02/2010 10:03


En effet, le conflit s'enlise, si on peut réellement parler de conflit. Les années passent et le problème reste. Des milliers de soldats y laissent leur vie. Devraient-ils s'en aller ?


Marcha 23/02/2010 23:12



A vrai dire, il leur est difficile de partir maintenant sans avoir rien réalisé de concret.
Mais c'est comme verser un seau d'eau plate dans la mer.
Il est difficile de partir en guerre contre toute une idéologie. 



L' ESPRIT D'ACTU

Des analyses et des faits qui mettent en perspective  notre Monde tel qu'il se dessine et nous aident à nous projeter vers ce que nous en faisons pour demain

drapeau européen

Rechercher

Articles

 Economie, Social, Politique, Finance, , Education, Société, Culture, Nouvelles Technologies, Sport, Météo 

Archives