17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 22:06

 USDnotes

 
La Chine ne manque pas de rappeler aux Américains ; à chaque fois que l'occasion s'en présente, qu’elle est son principal créancier. De plus l'Empire du milieu à continué à   accumuler 2000 milliards de dollars de réserve de change.
Pour affirmer encore d'avantage sa prédominance mondiale, mais aussi pour envoyer un signal fort au locataire de la Maison Blanche, elle a diminué ses achats en bons du Trésor américains.  Ce qui lui a permis également de diversifier ses placements tout en limitant ses risques en cas de chute brutale du billet vert. 

Au niveau des échanges commerciaux elle a d'ailleurs supplanté les Etats-Unis au Brésil.
De plus avec ses partenaires au sein de la BRIC [ Brésil, Russie, Inde et Chine], les paiements ne se font plus en dollars mais dans les monnaies des pays respectifs.  

 

 

 Car Pékin considère maintenant comme acquis la chute de la puissance américaine et le remplacement du dollar par le yuan.

 

 

 Pourtant le Président Obama s’est tenu en retrait vis-à-vis de la Chine, et n’a pas exercé de pression à Copenhague, en n’évoquant pas par exemple les droits de l’homme ou le Tibet. En appliquant l’adage : «  Wait and see »,  il s’est contenté de présenter différents dossiers de coopération. Mais à cause de l’attitude irrespectueuse et désinvolte de la Chine, il a maintenant décidé de reprendre les choses en main, comme en recevant par exemple  le Dalai Lama à Washington.

 

 

Le dollar a pourtant encore de beaux jours devant lui. Car  il demeure la monnaie de cotation de l’or et du pétrole, et un instrument de mesure, de paiement et de réserve.

 

 

En outre, sur l’échiquier mondial, le Japon ne peut plus se contenter d'être simple spectateur, et avance aussi ses pions. Car Pékin inquiète Tokyo, et ce n’est pas de gaieté de cœur qu’il le voit devenir le géant mondial incontournable pour les biens d’équipement ; donc son premier concurrent sur ce marché. L’Empire du soleil levant est donc devenu en fin 2009, le premier créancier du Trésor américain.

 

 
Tôt ou tard la BCE [ la Banque Centrale Européenne] viendra également au secours du dollar, car l'Europe et les Etats-Unis ont des intérêts convergents. 
 

Économie : Quand le dollar tousse, le monde s’enrhume




Partager cet article

Repost0

commentaires

Eolia Green 20/02/2010 11:40



La politique monétaire appliquée pour notre pays fut un grand désavantage de l'union Européen. On n'a pas su lutter contre l'inflation enfin les allemands ont bien profité sur notre dos. La
baguette a 1 franc, j'ai connu et pourtant je suis jeune!



Marcha 20/02/2010 14:18


Oui l'euro a créé une spirale inflationiste des prix, et les salaires n'ont pas suivi. Parfois on me dit, mais ce n'est que 2 €;ils doivent confondre avec 2 Francs.


Eolia Green 19/02/2010 23:08



Comme tu le dis le dollar à encore de beaux jours! Le yuan a encore du progrès à faire. 



Marcha 20/02/2010 00:05



Tant que nous pouvons payer en euro.
Bien qu'il ait rendu la vie fort chère, notamment pour la baguette de pain.
D'ailleurs les boulangers ne se plaignent plus. De 50 cts d'euro quand on en payait en francs elle est passée à plus d'un euro et je ne crois pas que la matière première est tant augmenté depuis
cette époque.



Eolia Green 19/02/2010 21:57


La plume d'aquilon, la grande difficulté, c'est que le monde est devenu plus complexe. Les économistes sont devenus plus spécialisés. Et les
économistes n'ont jamais eu vraiment la qualité de parler en publique. Les journalistes sont là pour vulgariser. 


La plume d'aquilon 19/02/2010 17:37


C'est bien compliqué pour moi, pourtant j'ai lu pendant des années le journal  les échos. Le Général De Gaulle n'était pas un économiste de son état fait, mais il avait une parole forte " si
vous etimez qu'il est nécessaire de faire telle chose faite le" Pour la France et pour l'Europe. Bon ce n'est plus la même époque, les économistes pourraient parfois être plus concrets et rapides,
et eviter bien des allers et retours, des paroles...paroles...protocoles...jet d'affaires etc...au frais de la princesse.
La plume d'aquilon.


Marcha 19/02/2010 21:25



Il est certain que le $ n'est pas européen, bien que l'Amérique soit venue plusieurs fois au secours de l'Europe au cours du siècle dernier



Joke 18/02/2010 15:36


La remarque sur le drapeau européen, c'était pour vous titiller.
Il est de bon ton dans "certains milieux" de taper sur l'Europe.
Je suis ABSOLUMENT convaincu qu'aujourd'hui c'est l'Europe qui nous défend.
HADOPI, garde à  vue, etc.
Quand au protectionisme économique, il signifie quoi quand des millions de Françaises et de Français se précipitent à l'époque des SOLDES pour acheter des produits "J'ai fait une affaire !"
fabriqués en Chine !
Et en matière d'environnement, je sais, certain pensent que les nuages radioactifs, toxiques, etc. seraient mieux arrêtés à nos frontières si il y avait encore des douaniers !
Et on a torpillé l'Europe parce qu'un jour de 2004 ou 2005, un co***rd a inventé l'expression "graver dans le marbre" le libéralisme économique...


Marcha 19/02/2010 00:51


Oui et non c'est plus complexe qu'il n'y parait. C'est comme pour le bio. On sait que les légumes cultivés avec les moyens actuels nous empoisonnent et pourtant quand nous faisons nos achats
nous avons rarement le réflexe bio. Par exemple, un poulet familial de taille moyenne, label rouge, coûte aux environ de 7 €, en grande surface. Et nous pensons avoir fait un effort en le
choisissant. Mais pour beaucoup plus de 11 € nous avons un poulet bio...Donc nous sommes tous responsables.
Par exemple, Je me suis salement cassée la jambe en mettant des chaussures chinoises, qui me tenaient mal le pied. Depuis, je cherche partout des chaussures en cuir fabriquées en Europe, mais
le drame, c'est qu'on n'en trouve plus. Ci-dessous une réflexion sur le sujet:

http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/les-nouveaux-peaux-rouges-57014

 



L' ESPRIT D'ACTU

Des analyses et des faits qui mettent en perspective  notre Monde tel qu'il se dessine et nous aident à nous projeter vers ce que nous en faisons pour demain

drapeau européen

Rechercher

Articles

 Economie, Social, Politique, Finance, , Education, Société, Culture, Nouvelles Technologies, Sport, Météo 

Archives