1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 17:37
 
Israel map


Brève :


Israël sévit contre  deux officiers supérieurs qui auraient contrepassé leurs ordres. Il s’agit d’un commandant de division et d’un chef d’un régiment d’infanterie lors d’une intervention à Gaza. Ce ne sont pas les premières bavures de miliaires en opération envers des civils. Il y en aurait 35, faisant actuellement l’objet de poursuites.



Cette enquête a été diligentée à la suite d’accusation de «  crime de guerre » dans un rapport officiel remis à l’ONU le 29 janvier dernier par le juge sud-africain Richard Goldstone, lors d’une attaque à Gaza contre des bâtiments de l'ONU qui aurait fait 1400 morts palestiniens et 13 israéliens.



Le processus de paix a du mal à faire des avancées significatives entre  Israël et les Palestiniens et rien ne semble avoir changé depuis le moment où l’article ci-dessous a été écrit.


Certains Palestiniens pacifistes prôneraient même l’intégration des Palestiniens en Israël, comme citoyens de seconde zone.

Monde : Le processus de paix au Proche-Orient prisonnier des extrémistes

Shimon Pérès, en visite à Paris, aimerait relancer l’investissement en haute technologie française en Israël, et une coopération active pour le développement durable et les énergies renouvelables. Mais cette anticipation d’accords économiques futurs occulte la situation actuelle au Proche-Orient, où Israël et le gouvernement du Hamas restent prisonniers de leurs extrémistes.

Le retrait de la bande de Gaza, semblait pourtant relancer de façon significative le processus de paix au Proche-Orient. Mais le gouvernement d’Ehoud Olmert, a vite été débordé par les extrémistes du Hamas qui se sont immédiatement emparés du territoire, d’où ils déversent une pluie de roquettes sur Israël.

La situation s’est tant dégradée que le chef du gouvernement Palestinien a perdu toute légitimité. Des négociations secrètes sont même tenues, actuellement, entre Israël et le Hamas. L’Egypte qui avait ouvert sa frontière afin de permettre un approvisionnement de la bande de Gaza se voit actuellement promue comme intermédiaire entre les deux protagonistes, court-circuitant ainsi les Etats-Unis. Mais cet accord de cesser le feu temporaire n’a rien d’un accord politique. De plus, faute d’accords négociés, la bande de Gaza sera livrée tôt ou tard à une catastrophe sanitaire. L’eau y est en quantité insuffisante, 15% de la population ne la recevant que durant deux heures par jour. Le plus grave est qu’à cause de l’absence de pièces de rechange, le traitement des eaux usées est impossible, notamment dans la partie Nord de Gaza.

Parallèlement en Israël, Haggai Alon, conseiller d’Amir Peretz au ministère de la défense affirme que les FDI (les Forces de Défense Israéliennes) ignorent dans le tracé des barrières de sécurité les instructions de la Cour Suprême Israélienne. Leur tracé ne permettrait, en aucun cas, par l’itinéraire choisi, l’établissement d’un Etat palestinien. L’ONU a reconnu que le réseau autoroutier qui a été construit, par son contournement des enclaves palestiniennes, les isole encore plus en Cisjordanie.

Chantal Sayegh-Dursus

Blog J5 IICP 2007-2008

Partager cet article

Repost0

commentaires

Lumieres contemporaines 01/02/2010 23:05


J'espère que tu as pu recevoir ce message car j'ai du mal à ouvrir ta page


Marcha 02/02/2010 01:08



Oui, je l'ai bien reçu, je crois que c'est ce portail qui est un peu lourd. A bientôt Alex



L' ESPRIT D'ACTU

Des analyses et des faits qui mettent en perspective  notre Monde tel qu'il se dessine et nous aident à nous projeter vers ce que nous en faisons pour demain

drapeau européen

Rechercher

Articles

 Economie, Social, Politique, Finance, , Education, Société, Culture, Nouvelles Technologies, Sport, Météo 

Archives