22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 22:57

BARAK OBAMA 1

 

 

D’abord par sa Réforme de la santé aux Etats-Unis, réussie avec un plébiscite de 219 voix contre 212 à la Chambre des Représentants du Congrès, le 21 mars dernier.
Et si la victoire a été si courte c’est parce que 34 membres de son parti s’y  sont opposé.

 

Cette Réforme, bien que ne remboursant pas l’avortement, complètera les deux systèmes préexistants d’aide aux démunis « Medicare » et « Medicaid », et permettra à 36 millions d’Américains de plus de bénéficier d’un système de santé.
Elle  coûtera au Trésor américain 940 milliards de dollars sur 10 ans.
Ce qui doit être considéré avec un bémol, alors que les Etats-Unis sortent à peine de la récession, avec un taux de chômage de 9,7% et une défaite aux sénatoriales du Massachussetts en début d’année, qui a fait chûter la popularité du Président américain à 50%.
Dur prix pour une Réforme majeure.

 

Alors qu’il se prépare dans un climat tendu pour les élections de Novembre, il doit affronter en même temps ses engagements pour la création d’un Etat palestinien et  recevoir mardi Benyamin Netanyahou, sur fond de colonisation de la Cisjordanie.

 

Avant lui, les autres Présidents américains qui ont marqué l’histoire sont :

 

  • Lyndon Johnson et les Droits Civiques dans les années 60.
  • Ronald Reagan et ses mesures économiques dans les années 80
  • Sans oublier Roosevelt, avec le « New Deal », à la sortie de la Grande Guerre.

 

Il a réussi là où Bill Clinton a échoué. Et il s’est présenté avec une fermeté et une détermination que n’avait pas Jimmy Carter. De plus, il est le chef tout désigné des Démocrates, pour les élections de la mi-novembre, alors que les Républicains, eux,  n’ont pas encore choisi le leur.


Articles Précédents:

Actualités Internationales : Obama, l’année de tous les défis

Actualités internationales : Le vote du Massachussetts remet en question la réforme de santé de Barack Obama

Actualités Internationales: Le 10 downing street et Obama font front commun


Partager cet article

Repost0

commentaires

alexandra 24/03/2010 11:44


C'est à mon avis une bonne chose cette réforme de l'assurance maladie : les plus défavorisés auront eux aussi accès aux soins.
Bizarre que cette assurance n'existait pas avant (obligatoire et non volontaire)
Bonne journée.


Marcha 24/03/2010 15:39



En effet  47 millions d'américains devaient faire appel aux ONG médicales; le 1/4 monde à l'intérieur du pays le plus développé de la planète. Mais ne nous moquons pas, car j'ai une cousine
qui attend depuis plus de six semaines pour entrer dans un hôpital parisien, car il n'y a plus de place. Because suppression de 2000 postes en 2010 et sur 37 centres hospitaliers auparavant
seul 12  seront opérationnels  à Paris. Nous y arrivons peu à peu nous aussi, et il y aura fallut moins de trois ans.



poete enrage 23/03/2010 10:29


Enfin il a réussi mais le plus dur va commencer. Les Etats-Unis n'ont pas la même aura sociale que nous.


La plume d'aquilon 23/03/2010 08:05


Bravo Obama, j'ai envie de lui crier ne lâche rien de tes projets, et gagne la paix du côté de l'orient.
Union,pensée La plume.


L' ESPRIT D'ACTU

Des analyses et des faits qui mettent en perspective  notre Monde tel qu'il se dessine et nous aident à nous projeter vers ce que nous en faisons pour demain

drapeau européen

Rechercher

Articles

 Economie, Social, Politique, Finance, , Education, Société, Culture, Nouvelles Technologies, Sport, Météo 

Archives