4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 22:47

Album d'exposition Edvard Munch

 

Au-delà des œuvres exposées c'est toute une culture, un courant, voir une transmutation artistique.

Et on peut voir Edvard Munch se détacher peu à peu des conventions de sa période sombre en s’attaquant aux couleurs, qu’il travaille en strates superposées, labourer la surface picturale ; anticipant un Art plus contemporain à l'intérieur de ses oeuvres ; en y transférant des photographies, des œuvres graphiques et même des films muets.

 Il se détache de plus en plus de ses toiles antérieures  ; transgressant les frontières entre les supports et les techniques ; quand il expose par exemple ses œuvres aux intempéries ; p
arfois 6 mois, ou même 2 ans. Celles qui survivaient à ce traitement pouvaient être vendues, mais toutes ne l'étaient pas. De plus, il choisissait ses clients. Car il considérait ses tableaux comme ses enfants. Donc les tableaux qu’il a gardés au Musée d'Oslo sont ceux dont il n'a pas jamais voulu se séparer.

Il est le lien, le chaînon manquant, dans l’histoire du modernisme, et se place à la jointure entre des peintres tels William Turner, Gustave Courbet et d’autres comme  Pablo Picasso, Georges Braque, Jean Dubuffet ou Jackson Pollock.

Il dépasse et enfreint les interdits de son époque. Quand vous aurez fait le tour de l'exposition, vous y reviendrez certainement, car vous aurez tout regardé, mais certainement pas tout vu.

Mais vous pourrez emporter un peu d'Edvard Munch de la Pinacothèque de Paris soit sous forme d'un livre de 290 illustrations, relié broché, d'un prix conseillé de 45 euros, ou encore un album d'exposition de 64 pages, pour un prix de 9,50 euros

http://www.evene.fr/celebre/biographie/edvard-munch-5941.php


Culture : Edvard Munch en visite à la Pinacothèque de Paris



Partager cet article

Repost0

commentaires

CLine 05/03/2010 18:10


C'est un style que j'aime bien ...
Pour répondre à ta question, normalement il ne faudrait pas mettre les caoutchous des bocaux au four, mais des fois j'oublie ... ;-)
Passe un bon week-end !


Marcha 06/03/2010 12:06



Merci Cline pour le conseil



lumieres contemporaines 05/03/2010 13:58


Ce qui n'est pas mon cas, je suis juste chroniqueur amateur . Lumières contemporaines n'est pas un journal, du
moins pas encore


Marcha 06/03/2010 12:04


Actu-Fraiche non plus. C'est juste un proto sur lequel je fais des essais


lumieres contemporaines 05/03/2010 10:59


Actuellement, je ne pourrai pas y aller mais un juour ou l'autre, j'irai voir ces merveilles, malgré le prix exorbitant des billets d'entrée. D'ailleurs, je me suis toujours inspiré des toiles
pour composer mes plans dans mes court-métrages


Marcha 05/03/2010 11:49


Si tu es Journaliste c'est gratuit.


L' ESPRIT D'ACTU

Des analyses et des faits qui mettent en perspective  notre Monde tel qu'il se dessine et nous aident à nous projeter vers ce que nous en faisons pour demain

drapeau européen

Rechercher

Articles

 Economie, Social, Politique, Finance, , Education, Société, Culture, Nouvelles Technologies, Sport, Météo 

Archives