25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 22:09

TIMBRE DE LA CHARTRE DE L UE

 

 

 

Alors que le Groupe Renault-Nissan se trouve en situation idéale pour récupérer des parts de marché, à la suite de diverses malfaçons de la part de ses concurrents directs,

Le Groupe PSA, lui, se prépare à investir 530 millions d’euros au Brésil en 2012, dans son usine de Porto Real, afin d’accompagner l’augmentation de ses ventes sur un marché très porteur.

 

Cela rassure sur la reprise de l’industrie automobile française, car on aurait pu craindre que seul un protectionnisme frileux puisse lui permettre encore de survivre.

En effet,  les mesures récentes qui ont été prises pour la soutenir, telles que la diminution des taux d’intérêts des Banques, les aides de l’Etat ou les primes à la casse,  auraient pu faire croire que notre Industrie automobile serait en sursis.

 

D’autant plus que ces mesures sont contraires, à l’article 107 du traité de Lisbonne :
« (…) incompatibles avec le marché intérieur (…) les aides accordées par les Etats (…) qui menacent de fausser la concurrence »

 

On pourrait aussi croire, si l’on tient compte des récents problèmes de la  Grèce et du Portugal pour se maintenir dans les normes de la zone euro, sans oublier  l’aide de l’Etat français  à ses Banques, ou son soutient à son Industrie automobile, que ce Traité a été signé sans évaluer la réalité du fonctionnement de l’Europe, et sans tenir compte des intérêts et des droits fondamentaux des Etats membres.

 

 

http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:C:2008:115:0047:0199:FR:PDF

Partager cet article

Repost0

commentaires

Joke 30/03/2010 10:52


@ Renée

Et oui, Renée, elles nous manquent ces bonnes vieilles guerres entre pays européens !
Comme Brassens, ma préférée c'est "celle de 14-18".
car "elle fut longue et massacrante"...
Et puis si ces pseudo-institutions "européennes" n'étaient pas là, la police pourrait (enfin) dépasser le million de mises en garde à vue... "On est champion !"
On pourrait aussi rétablir la peine de mort. Ça créerait d'ailleurs un emploi , le bourreau - à moins que vous n'accepeteriez de faire le job "gracieusement", dans les deux sens du mot, bien
sûr.
Non, vous avez raison. L'Europe n'aurait jamais dû exister !
Bonne journée !


Renée 29/03/2010 17:42


Ha si l'Europe n'avait jamais vu le jours!!!Tel et ma pensée profonde...Bonne semaine


CLine 28/03/2010 13:25


Un petit coucou pour te souhaiter de passer un agréable dimanche !


Joke 27/03/2010 16:10


Faut-il s'en réjouir ?
"Celui qu'on ne doit pas nommer aujourd'hui" aurait été bien avisé de n'accorder des aides aux constructeurs que s'ils mettaient en place un plan de reconversion vers des activités durables - je
pense aux transports en commun en particulier.
Mais "celui qu'on ne doit pas nommer aujourd'hui" s'en fout du développement durable.
"Ça commence à bien suffire !" et Chantal Jouanno....


L' ESPRIT D'ACTU

Des analyses et des faits qui mettent en perspective  notre Monde tel qu'il se dessine et nous aident à nous projeter vers ce que nous en faisons pour demain

drapeau européen

Rechercher

Articles

 Economie, Social, Politique, Finance, , Education, Société, Culture, Nouvelles Technologies, Sport, Météo 

Archives