8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 02:38

 

Fukushima nuclear power plant

 

 

 

 

Ces savoirs-faires seront fort utiles aux Japonais après les catastrophes qui les frappent, et c’est pour toutes ces raisons qu’ils ont fait appel à la France.

 

         Rejoignez-nous ! 

            www.carrieres.areva.com

 

AU CŒUR DES GRANDS ENJEUX  DU XXIème SIECLE          

 

Après plus de trente ans d'activité, certains sites nucléaires arrivent en fin de vie et doivent donc faire l'objet d'une déconstruction. L'Ecole Nationale du Démantèlement est le centre de formation des acteurs qui conduisent ces opérations.

Cette école a pour objectif de dispenser des formations diplômantes en matière d'assainissement, de déconstruction et de traitement des déchets. Elle s'appuie sur un retour d'expérience capitalisé depuis près de vingt ans par le CEA et d’AREVA NC (anciennement COGEMA).   

Créée en janvier 2002, à l'initiative de l'Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires (INSTN), l'Ecole du Démantèlement, actuellement basée à Marcoule dans le Gard regroupe également deux sociétés du groupe AREVA dont l'expertise de l'ingénierie de formation est reconnue : Technicatome et TRIHOM (filiale de STMI).

La première session a débuté en 2002. Il y a maintenant plusieurs  centaines de personnes formées.

                                                    
« AREVA NC et STMI se positionnent depuis longtemps sur le marché du démantèlement. L'activité de démantèlement constitue une véritable niche industrielle pour laquelle le savoir-faire est encore limité, y compris dans les pays industrialisés, compte-tenu d'un retour d'expérience récent. Aujourd'hui, chaque pays possède sa propre histoire industrielle : il est donc encore très difficile de vendre une opération complète de déconstruction à l'étranger.
L'ambition de l'école Nationale du Démantèlement est de pouvoir un jour former des équipes et des services partout à travers le monde
 ». (Jean-Pierre Pérotin, conseiller technique de la business unit Assainissement d’ AREVA NC)

 

 

Chantal Sayegh-Dursus

 

 Articles précédents :

 

Environnement : Le réseau « sortir du nucléaire » se mobilise

 

Liens annexes :

 

http://www.lagrandepoubelle.com/wikibis/dechet/demantelement_nucleaire.php

 

http://physique-eea.ujf-grenoble.fr/enseignement/master/professionnel/nucleaire.php

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Joke 10/04/2011 11:39



AREVA est disqualifié pour parler de démentèlement des centrales nucléaires.


AREVA fait partie du gang qui disait que le nuage de Tchernobyl n'avait pas traversé nos frontières.


Alors !


Les Japonais n'ont nul besoin d'AREVA.


Qu'AREVA démentèle les centrales françaises. Il y a du boulot !


Pour de vraies informations, voir :


http://www.criirad.org/



Actu-fraiche 14/04/2011 19:37



Enfin, quelqu'un qui a compris mon humour au second degré. AREVA n'aurait jamais accepté une pareille page de com( j'ai
déjà essayé). Malheureusement eux seuls possèdent pour le moment le contre-feu pour les centrales nucléaires déjà installées .


  



L' ESPRIT D'ACTU

Des analyses et des faits qui mettent en perspective  notre Monde tel qu'il se dessine et nous aident à nous projeter vers ce que nous en faisons pour demain

drapeau européen

Rechercher

Articles

 Economie, Social, Politique, Finance, , Education, Société, Culture, Nouvelles Technologies, Sport, Météo 

Archives