2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 17:57

 

drapeau européen

 

 

Entre les 25 milliards annoncés hier, et les 100 à 120 milliards d' aujourd’hui, qui lui seraient nécessaires pour survivre à la crise, nul ne sait exactement à ce jour les besoins réels de la Grèce.

 

 

 Alors que les Grecs manifestent encore dans les rues contre les mesures d’austérité qui leur sont exigées par leur gouvernement; le remboursement probable de ces emprunts semble se baser d’avantage sur le vœu pieu d'une volonté de restructuration de l’économie grecque par ses dirigeants que sur une réalité avérée. Car c'est tout le système de fonctionnement de l’économie grecque qui devrait être totalement repensé et refondu avant tout nouvel emprunt.

 

 

En outre, cette faiblesse de la Grèce met en exergue  des paramètres extérieurs, qui ne peuvent lui être imputables, tels la spéculation des marchés financiers américains ; paramètres non préhensiles par la zone euro. Et tout laisse à craindre que les manipulations des marchés utilisées hier, ne se refassent encore demain. Car pour l’instant la clé du problème ne semble pas avoir été trouvée. Autrement dit, une régulation plus vertueuse de ces marchés financiers  américains et un système de notation purement européen.

 

 

Et il semblerait que l’on se trouve dans une situation telle ;  comme  si l’Europe se révélait impuissante à jouer le rôle qui aurait du être le sien vis-à-vis du Monde économique et financier ; se bornant à légiférer pour reporter sur ses États membres la rude loi des fluctuations des marchés extérieurs.

 

 

Articles précédents:

 

Finance : L’échec de l’euro des 17 dans l’Europe des 27

 

http://alternatives-economiques.fr/blogs/lipietz/2010/04/30/preparons-studieusement-la-celebration-du-ve-anniversaire-du-29-mai/

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Joke 10/05/2010 11:29



Le prêt à la Grèce est aussi une subvention aux industries d'armement allemande et française.


Daniel Cohn-Bendit le disait il y a trois jours (c'est ici)


Alain Lipietz (Verts) ex-député européen m'écrit :


"La Grèce peut gratter sur son budget militaire. Revenir au budget militaire moyen européen, c’est déjà 2 points de PIB, un cinquième du chemin à faire. Et sans effet récessif si l’on
commence par annuler les commandes d’armement à la France et l’Allemagne. Or il semble que ce soit une condition du prêt européen : ne pas annuler ces commandes !


Le prêt européenne est donc aussi une subvention aux industries d’armement (et automobile) allemande, française, etc…" (C'est là)



20/05/2010 00:15



Des intérêts pas si désintéresses que cela, il est vrai. C'est le principe du château de cartes. Quand on cherche les motivations on trouve le remède à la crise grecque.



La plume d'aquilon 06/05/2010 11:45



Je ne suis pas fort en économie pour d'écrire cette situation. Mais je me permet une remarque, que fiche nos grandes écoles du monde avec leurs bacs +++++++ A mettre la classe moyenne et les
pauvres dans un  dédale infernal de débrouille et peut-être de migration supplémentaire.  C'est clair ce sont les pauvres et la classe moyenne qui vont trinquer, ce n'est pas un
scoop...


Christian



Joke 04/05/2010 10:25



Quand on veut tuer son chien, on l'accuse de la
rage.


 


On a parfaitement le droit d'être contre la construction européenne, parfaitement le droit de regretter
l'époque glorieuse des Grandes guerres ("Moi, mon colon, celle que je préfère, c'est la guerre de quatorze-dix-huit !", comme le chante l'ami Georges).


Mais je trouve malhonnête d'accuser l'Europe de tous les maux.


Car l'Europe, c'est quoi ?


la Commission européenne ? Qui la nomme ?


le Conseil européen ? Qui y représente la France ? Qui l'a désigné ?


le Parlement européen ? Qui lui a refusé le droit de légiférer (sur les OGM, par exemple) le 5 mai 2005
?


Je ne sais pas si la Grèce vivait mieux ou moins bien avant l'Europe. Je ne suis pas compétent.


Ce que je sais, par contre, c'est que la Grèce
vivrait mieux si la Turquie était dans l'Europe !


Et les Grecs la savent, qui sont devenus chauds
partisans de l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne.


La Turquie, c'est l'ennemi héréditaire (comme l'Allemagne pour la France) et la Grèce doit entretenir à
grands frais une armée pour se protéger contre cet ennemi – et la Turquie fait pareil.


La Turquie dans l'Union européenne, plus besoin de cette armée de protection.


Et plus besoin d'aller mendier des prêts pour payer la dette.  Comparez le budget militaire de la Grèce et son déficit budgétaire et vous comprendrez.


Qu'est-ce que vous voulez !  "Celle que je préfère, c'est la
guerre de quatorze-dix-huit…


Bien sûr, celle de l'an quarante
Ne m'as pas tout a fait déçu,
Elle fut longue et massacrante
Et je ne crache pas dessus,
Mais à mon sens, elle ne vaut guère,
Guère plus qu'un premier accessit,
Moi, mon colon, celle que je préfère,
C'est la guerre de quatorze-dix-huit !"


 



ema2100 03/05/2010 18:51



Bonsoir,


C'est l'Europe entière qui vas dans le mur



PS : Je vient de créer deux communautés :
Actualités et Commentaires :
Actualités diverses (musique,séries tv,jeux vidéos,société,sensualité,
cinéma,sports,cultures,web 2.0.........) et échanges de commentaires.

Lien : http://www.over-blog.com/com-1159854983/Actualites_et_Commentaires.html
(déjà 12 blogs inscrits)



SONDAGE :
Sondages divers et variés et actualités sur les sondages.
Société,télévision,sports,politique,musique,cinéma,jeux vidéos,stars,sensualité,
célébrités,actualités,humour,...une avalanche de sondages et d'opinions !.

Lien : http://www.over-blog.com/com-1160055704/SONDAGE.html



Bon blog , bon lundi et bonne soirée.

ema2100.



Marcha 04/05/2010 03:01



Je vais te mettre dans mes liens, comme cela on pourra échanger des commentaires sur ...l'Actu



Renée 03/05/2010 18:37



Je suis totalement apolitique (si c'est comme ça qu'on dit ou écrit) et n'y comprend pas grand choses non plus. Mais, je pense (et ça n'engage que moi) que la Grèce vivait nettement mieux avant
l'Europe! Et qu'elle se passerait bien d'elle comme énormément de pays qui y sont! Sarko est souvent à la TV a se méler des autres alors que finalement la France va très mal aussi....Que
faire...à mon avis marche arrière avec cette Europe qui ne profite qu'au riches. Amicalement



L' ESPRIT D'ACTU

Des analyses et des faits qui mettent en perspective  notre Monde tel qu'il se dessine et nous aident à nous projeter vers ce que nous en faisons pour demain

drapeau européen

Rechercher

Articles

 Economie, Social, Politique, Finance, , Education, Société, Culture, Nouvelles Technologies, Sport, Météo 

Archives