27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 10:42

1 euro

 

 

 

Alors que divers mouvements sociaux, s’érigeant contre les mesures d’austérité, agitent les pays du Sud de l’Europe et que la Roumanie a d’ores et déjà augmenté son taux de TVA à 25 % afin de satisfaire aux exigences du FMI, nous apprenons que la France, bien qu’ayant une croissance en recul au premier trimestre 2010, présente néanmoins des chiffres moins catastrophique qu’ils n'auraient pu l’être ; grâce à ses exportations boostées par la dévaluation forcée de l’euro.

 

 

Mais certains diraient qu’un euro trop faible alourdirait notre facture énergétique et accroitrait, en augmentant nos taux d’intérêts, notre dette vis-à-vis du reste du monde. Et alors que le chiffre réel du chômage en France avoisinerait plutôt les quatre millions d'individus, le travail industriel s’exporte de plus en plus vers les pays émergents.  Nous nous dirigeons donc, d'ici une décennie, vers un désert industriel local. Parallèlement à cela, en Italie, Fiat a récemment rapatrié une partie de sa production étrangère, afin de préserver l'emploi, contre des sacrifices fianciers consentis par ses salariés.

 

 

Mais quelle carte reste-il encore à jouer à l'Europe pour rétablir la confiance et engranger les recettes fiscales nécessaires à sa sortie de crise ?

 

 

Chez nous, de timides mesures ou petites économies essaient bien de réajuster les finances publiques. Mais la suppréssion de la Taxe professionnelle alourdit déjà lourdement le déficit de certaines villes. Ainsi la Ville de Saint-Denis dans le 9-3 a du voter un budget en déficit de 75 millions d'euros. Budget bien sûr contesté par la Cour des Comptes. Mais le Maire de Saint-Denis (P.S) affirme avoir déjà supprimé, et  bien avant que l'Elysée ne le fasse, certaines manifestations jugées trop coûteuses, et remis les loges attribuées à la Ville par le Stade de France. Il demande donc à l'Etat de mettre la main à la poche pour compenser ce manque à gagner. Car il est évident que seules les recettes du Capital seront susceptibles de sortir les pays de la crise. 

 

 

 Culture : La finance revisitée par Denis Consigny, « Et s’il suffisait … » aux Editions du Pré du Plain

 

 

Lors de la réunion du G20, c’est le message que tenteront de faire passer les dirigeants européens. Mais nous savons d’ores et déjà que les Etats-Unis, le Canada, la Russie ou la Chine s’y opposeront. Or de telles mesures ne peuvent être applicables et opérantes que s’il y accord et concertation, au moins entre  tous les Etats présents à Toronto.  

 

 

 

 

Les pays du G20 :

 

http://experts-univers.com/quels-sont-pays-g20.html

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20100625.OBS6115/les-deficits-budgetaires-au-menu-du-g20-a-toronto.html

 

Articles précédents :

 

Finance : A la recherche des niches fiscales

Finance : Les besoins réels de la Grèce

Finance : L’échec de l’euro des 16 dans l’Europe des 27

 

  Articles annexes :

 

http://actu.orange.fr/a-la-une/sarkozy-supprime-la-garden-party-du-14-juillet_572560.html

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Renée 07/07/2010 18:27



Faudrais carréement le suprimer car il ne fait le bonheur que des fortunés! Amitiés



Actu-fraiche 19/08/2010 00:34



Euro or not Euro, that's the question ?



Joke 28/06/2010 15:17



Jadis... on aurait dévalué le franc.


Mais (sous-entendu : "puisqu'on a fait la bêtise d'être dans l'euro") puisqu'on ne peut pas dévaluer le franc, dévaluons l'euro.


M. Dupont-Aignan peut proposer cela car il sait que ça ne risque pas de se faire.


Mais pour les autres, ça veut dire quoi "dévaluer l'euro" ?


Cela s'appelle : protectionisme.


Je suis commerçant. Je vends des jeans Lee modèle Machin 90€.


Mon concurrent, 200 m plus bas dans la rue, les vend 85 €.


Je décide de les vendre 80€.


Et ainsi de suite. Si nous jouons ce jeu-là sur toute notre gamme, celui de nous deux qui aura les reins les plus solides (à savoir du cash ou des possibilités de découvert) coulera l'autre.


Cessons de prendre les autres pour plus bêtes que nous.


Si les Européens dévaluent l'euro, nos concurrents prendront des mesures compensatoires.


Et devinez qui paiera ? Le niveau de vie des gens du peuple en prendra un coup car pas question de toucher aux charges des entreprises, compétitivité oblige !


Il n'existe aucun moyen de contraindre "les autres" d'acheter nos produits et nos services si nous leur interdisons, de fait fait, de nous vendre les leur.


Les bricolages financiers (comme prêter sans risques à des gens qu'on sait qu'ils ne rembouseront pas) on a vu où cela mène !






Actu-fraiche 03/01/2011 21:12



Joke,


Je reviens sur le site et te retrouve toujours pugnace et plein de réflexions sensées.


En effet, comme l'Europe n'a pas imposé ses règles et que le libéralisme financier d'outre-atlantique a été le seul fil d'Ariane des économies occidentales, nous en payons maintenant le prix
fort.


Certains en viennent même à s'intérroger ces jours-ci sur la délimitation du temps de travail pour ni plus ni moins " entrer en concurrence avec la Chine". Pourquoi pas, surtout
que les Chinois bien qu'en situation d'ouverture économique pour les technologies des autres, n'en réclame pas moins du " donnant donnant " pour chaque commande passée. Et il ne faut point
oublier non plus que la "liberté" telle qu'elle est conçue en Occident est inexistante en Chine.  et que ce
pays est et reste un Etat totalitaire où les opposants sont tous en prison. Donc marche ou crève est la seule doctrine en cours ces jours-ci dans l'Empire du Milieu. 


Un exemple à suivre sans aucun doûte.



Lumières Contemporaines 27/06/2010 16:00



Jadis, il était facile de dévaluer une monnaie. AUjourd'hui avec une monnaie unique, cela me semble difficile. Pourtant certaines personnalités politiques, qui ne jouissent pas de la même
aura médiatique que les traditionnels, comme Nicolas Dupont-Aignan proposent quelques idées comme la possibilité de disposer de deux monnaies : une monnaie nationale et l'Euro. Une, propre aux
nations et une autre pour les échanges. Cela marchera-t'il ?



L' ESPRIT D'ACTU

Des analyses et des faits qui mettent en perspective  notre Monde tel qu'il se dessine et nous aident à nous projeter vers ce que nous en faisons pour demain

drapeau européen

Rechercher

Articles

 Economie, Social, Politique, Finance, , Education, Société, Culture, Nouvelles Technologies, Sport, Météo 

Archives