28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 23:38

es blog de arrière plan pour blog 1

 

 

 

Les mouvements d’extrême droite américains profitant de la crise, essaient de  peser de tout leur poids sur les élections de novembre. Et tout comme le Front National en France, ils ont un nouveau discours et n’hésitent pas à se référer à « I have a dream » du Pasteur Martin Luther King.

Il prennent avantage du fait que le Président Obama a été récemment déstabilisé par le problème de pollution de la British Petroleum  et la crise iranienne où il n’a pas trouvé les alliés attendus en Russie et en Chine, aggravé par la fin de gestion de l'engagement irakien, avec le retrait des 50.000 soldats restants  en décembre 2011,  sans oublier le bourbier afghan ; dans un contexte économique le pire qu’il soit.  

 

 

En Europe l’extrême droite en la personne de Joachim Gauck, ancien responsable est-allemand des archives de la Stasi a également fait une entrée très remarquée en politique. A la suite de  la démission du Président allemand  Horst Köhler, le 31 mai dernier, à cause de propos controversés concernant la défense des intérêts de l’Allemagne dans la région du Golfe.

Cette contestation de la politique d’Angela Merckel par Joachim Gauck, et l’incertitude qui a pesé jusqu’au bout sur l’élection de Christian Wulff, fut due au fait qu’elle a été fortement affaiblie par la crise grecque, que beaucoup lui ont reproché de ne pas avoir su gérer.

Bien que le Chrétien- Démocrate Christian Wulff ait finalement été élu au 3è tour de scrutin, il fut été fortement chahuté par Joachim Gauck, que les sondages d’opinion avaient d’abord placé gagnant.

Un bémol cependant si l’on sait que  le rôle des Présidents allemands s’apparente d’avantage, en matière de gouvernement, à celui de la Reine d’Angleterre.

 

 

En Angleterre, le Démocrate Gordon Brown s’est effacé devant le Conservateur  David Cameron, faute d’avoir su trouver un accord avec les libéraux-démocrates.

Ainsi, après 13 ans de gouvernement socialiste, les conservateurs l’ont emporté, grâce à l’appui des libéraux-démocrates ;  mettant fin, de facto, au système de bipartisme si cher aux Britanniques. Le parti libéral de Nick Clegg hérite ainsi de 5 postes de Ministres dans le gouvernement de David Cameron.

 

 

En France, Marylin Le Pen semble également avoir fait peau neuve.

Avec l’adoubement de son père, l’ex-leader du Front National Jean-Marie Le Pen, elle semble avoir maintenant les coudées franches.

Elle attaque tous azimuts, à droite comme à gauche, sur des sujets d’actualité et de société et ne cache pas ses ambitions pour le second tour des présidentielles de 2012.


 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Lumieres Contemporaines 23/09/2010 19:43



L'extrême-droite s'adapte et utilise un discours plus nuancé pour attirer plus de gens. Elle cible la population davantage dans la classe ouvrière. Mais il y a aussi des gens qui poussent
les autres à se diriger vers l'extrême-droite. Au passage je te communiques les nouvelles coordonnées de mes blogs car j'ai pris la décision de quitter overblog pour problèmes informatiques. Tu
pourras me lire à


http://www.lumierescontemporaines.blogspot.com


pour les poèmes :


http://www.chroniquesmelancoliques.blogspot.com


Celui sur les haikus, reste pour le moment.



Actu-fraiche 29/09/2010 23:44



OK, je te suis sur tes autres pages. Et A+



Renée 19/09/2010 18:25



En vacance ou panne d'inspiration??? Pourtant avec l'act ces temps...Bonne semaine amitiés



Actu-fraiche 29/09/2010 23:42



Occupée à rafraîchir mes manuscrits pour les faire publier, ainsi que d'autres tâches plus prosaïques...    



barovin 17/09/2010 18:45



L'extrêmisme de droite se nourrit des frustrations populaires initiées par la crise de  l'ultra libéralisme financier qui était dans les années 1990, le dogme des partis de droite
et sociaux démocrates Européens. L'intégration Européenne se faisant autour de la monnaie et ce la circulation des capitaux au détriment de l'industrialisation  du social et de
l'écologie (en fait de l'humain) Il semble que le PS veuille s'en écarter  . Le risque est fort et les débordements fascistes que nous vivons actuellement ne sont pas sans rappeler
les heures sombres de notre histoire. N'oublions pas que "le ventre de la bête immonde est tjrs fécond..." (B. BRETCHT) ; Les gesticulauins de notre Président sur l'insécurité et les Roms
montrent qu'il est prêt à agiter la peur et à réveiller les viles bassesses chez nos concitoyens dépressifs pour masquer l'incurie de sa politique économique et sociale pour les plus démunis
d'entre nous.


DANGER



Actu-fraiche 29/09/2010 23:40



Quand on s'empare des thèses du Front National pour faire campagne. Il est à craindre que leurs électeurs ne vous demandent des comptes. C'est alors que commence la surenchère 



Renée 30/08/2010 16:26



Je ne comprend pas beaucoup la politique, mais un président à mon avis ne peu pas faire grand chose en 4 ans, si de surcroit il doit remettre d'abord de l'ordre dena sles bourbier du
prédéscéseeur alors j'éspère qu?obamam sera réélu...Amitiés



Actu-fraiche 29/09/2010 23:37



Obama est un homme intègre et déterminé. Que Dieu lui prête vie !



Joke 29/08/2010 14:06



Je ne crois pas qu'il soit exact d'écrire : "En Angleterre, le Démocrate Gordon Brown s'est effacé devant le conservateur David Cameron, faute d'avoir su trouver un accord avec les
libéraux-démocrates."


D'abord, qualifier Gordon Brown de "Démocrate" pourrait laisser croire que David Cameron et Nick Cleggs n'en sont pas. Mais jusqu'à aujourd'hui ni Camron ni Clegg n'ont rien fait qui puisse
justifier de ne plus mériter le qualiticatif de "démocrates".


Ensuite, selon mes sources, Gordon Brown n'a pas eu à chercher d'accord avec Nick Clegg ce dernier ayant clairement dit qu'il souhaitait en premier lieu trouver un accord avec les Conservateurs
et que si c'était impossible il discuterait avec les Travaillistes.


Il est clair que Gordon Brown n'a pas pu remonter la pente après le départ de Tony Blair. Mais était-ce possible ? Le système blairiste avait encore plus vieilli que l'homme Blair.


Je suis plus inquiet pour la France. La "dérive" extrême-droitière de Sarkozy était-elle dans son programme électoral ? Lui qui fait ce qu'il dit après avoir dit ce qu'il ferait, avait-il dit
qu'il s'en prendrait aux Roms ?


Faute de pouvoir s'en prendre aux juifs étant juif lui-même!


Certes les Roms ne sont pas envoyés en cas d'extermination mais l'archevêque de Toulouse a parfaitement raison d'appeler ses ouailles à résister comme son prédécesseur avait demandé de protéger
les juifs en 1942.



Actu-fraiche 29/09/2010 23:36



En effet, les libéraux démocrates, en cette occurrence, avaient le même "désir de renouveau" que les Conservateurs. Ce que n'avaient plus les Démocrates après 13 ans d'exercice.


En outre, ils avaient failli en tout ce que représentait l'alternance démocrate.


C'est certainement pour cette raison que les Britanniques avaient un grand désir de changement. Ce qui s'est concrétisé aux urnes. 



L' ESPRIT D'ACTU

Des analyses et des faits qui mettent en perspective  notre Monde tel qu'il se dessine et nous aident à nous projeter vers ce que nous en faisons pour demain

drapeau européen

Rechercher

Articles

 Economie, Social, Politique, Finance, , Education, Société, Culture, Nouvelles Technologies, Sport, Météo 

Archives