22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 22:51


carte-regionales


 

 

D’abord tout de suite après les résultats, Cohn-Bendit, dont on avait tant attendu qu’il fasse des Verts français un parti écologiste à l’Allemande, et dont l’arrivée avait accouché d’une souris, puis qui s’était finalement retrouvé au Parlement européen revient ; mais, cette fois, avec des idées. Comme par exemple, métamorphoser « Europe écologie » en une coopérative politique  qui rassemblerait tous les partis de gauche, les écologistes et Cap 21.

Mais Cécile Duflot, n’est pas de cet avis pas plus que Martine Aubry, bien que Dominique Voynet et Noel Mamère soient de sont côté, de même que Corinne Lepage, déçue du Modem. A suivre pour le futur…

 

Au gouvernement également, il y a l’après-élection, avec pour l’immédiat un hâtif remaniement, avec la sortie de Xavier Darcos, remplacé par Eric Woerth au Ministère du Travail. Ce dernier est lui-même remplacé par François Baroin au Budget. Entrée de Georges Tron, à la fonction publique. Martin Hirsch s’en va du Haut Commissariat aux Solidarités actives. Son poste sera repris par Marc-Philippe Daubresse.

 

Ces remaniements sont faits après la défaite de l’UMP dans 23 régions sur 26 ; les 3 qui lui sont acquises sont l’Alsace et deux départements d’Outre-mer, la Réunion et la Guyane.

 

L’Alsace où Philippe Richert  l’emporte avec 46, 16% devant les socialistes avec 39,27% et le FN avec 14, 57%. L’UMP à cependant enregistré un retrait dans le département qui avait voté pour les présidentielles  à 60% en faveur de Nicolas Sarkozy.

 

A la Réunion l’UMP, avec Didier Robert a enregistré 45, 46% de votes favorables, la coalition de gauche 36%, et le PS 19 %. Si  les deux partis de gauche avaient fait alliance, ils auraient obtenu au moins 45% des voix. D'autant plus que de nombreux électeurs, courroucés par cette dissension ne sont pas allés aux urnes, ou ont émis un vote blanc.

 

En Guyane,  Rodolphe Alexandre, qui militait depuis 20 ans dans les partis de Gauche a rejoint l’Union pour la majorité, et devance Christiane Taubira avec 56,11% des suffrages.

 

Au final, pour le second tour des régionales le PS et ses alliés obtiennent  54,3% des suffrages, L’UMP 36,1%  et le FN 8,7%.

 

Et comme une défaite n’arrive pas sans de multiples ressentiments, Eric Besson qui s’était fait un peu bousculer par l’humoriste Stéphane Guillon, pour son rôle supposé  dans la défaite de l’UMP, proteste. Ce qui a créé un buzz vers les vidéos de ce dernier :

 

Eric Besson :


http://www.videobuzzy.com/Stephane-Guillon-Besson-Le-Pen-et-le-FN-2363.news

 

 Bernard Kouchner :

 

http://www.wat.tv/video/france-inter-stephane-guillon-18vm3_oxa4_.html

 

Nicolas Sarkozy :

 

http://www.tu.tv/noExisteVideo/undefined

 

Dominique Strauss Kahn : 

 

http://www.dailymotion.com/video/x8efvy_guillon-visite-de-dsk-%C3%A0-france-inte_fun

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Joke 24/03/2010 19:47


tiens, à propos de taxe carbone / compétitivité, lis ça (L'Express) :

http://climat2050.fr/articles.php?lng=fr&pg=170


Joke 24/03/2010 18:30


Il voudrait bien baisser le smic à ce niveau-là !
Mais même si, avocat d'affaires, il est nul en économie, il n'y a pas besoin d'avoir un doctorat en économie pour savoir que si les smicards, les rmistes et les chômeurs s'approvisionnent aux
restos du coeuyr, ces copains de DARTY (le beau-père de son fils), de Carrefour, d'Auchan, etc. ne vendront plus rien et donc verront leurs profits s'effondrer !

Sur l'abandon de la taxe carbone, lis ceci :

http://climat2050.fr/articles.php?lng=fr&pg=169

Bonne soirée !


Joke 24/03/2010 09:58


Le plus beau cadeau que pourrait faire maintenant  à Sarkozy les partis de la gauche traditionnelle c'est de tenter de refiler le kit du "petit électeur de
gauche" aux électeurs qui ont voté pour Europe-Écologie l'an dernier aux européennes et en ce mois de mars aux régionales.
Ces électeurs soutiendront sans problème des propositions SOCIALES, mais ils fuiront si on tente de leur faire chanter l'Internationale.

Il ne faut surtout pas un accord de PROGRAMME COMMUN !
Que les socialistes fassent leur programme, que Mélanchon et Buffet fassent le leur, que les écologistes s'organisent, que les électeurs choisissent.

Il est clair que les écologistes ne seront pas en mesure de présenter un candidat éligible en 2012 (1). Leur objectif est d'être capables de peser sur les choix du gouvernement
après l'élection d'un président socialiste.
Leur soutien au second tour pourrait se monnayer en leur permettant d'avoir 50 députés à l'assemblée nationale. Car les écologistes ont des députés européens et des conseillers régionaux, ils
veulent des députés à l'Assemblée Nationale.



(1) Des infos de "première main" ? C'est ici. 
Il y a aussi des liens RSS ici et là


Marcha 24/03/2010 15:30


Merci pour l'info Joke. Bien que je ne sais pas ce qui se passe avec la "taxe carbone", problème de compétitivité au niveau européen disent-ils. Mais de ce cas pourquoi ne pas aligner le smic
français sur celui des pays récemment entrés dans l'union, comme cela la France se mettrais au premier rang des coûts de production low cost et pourrait être en compétition avec les pays
émergents


poete enrage 23/03/2010 10:27


Maintenant il faudra se demander comment arriveront-ils à s'entendre entre gens de "gauche"


L' ESPRIT D'ACTU

Des analyses et des faits qui mettent en perspective  notre Monde tel qu'il se dessine et nous aident à nous projeter vers ce que nous en faisons pour demain

drapeau européen

Rechercher

Articles

 Economie, Social, Politique, Finance, , Education, Société, Culture, Nouvelles Technologies, Sport, Météo 

Archives