7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 14:50

LE DRAPEAU FRANCAIS

 

 

 

Politique : La victoire sur la pointe des pieds

Par Chantal Sayegh-Dursus

 

 

 

  « Une victoire à l’arrachée est une défaite déguisée ». Ou est-ce encore le point de caractère d’homme normal attaché à la personnalité du nouveau Président de la République Française qui semble avoir minoré cette victoire ; ou encore une crise omniprésente, comme un passage de témoin incandescent du Président sortant au nouveau.

 

Un flonflon d’accordéon, une voie légèrement enrouée, un temps un peu frisquet, furent  l’atmosphère générale de cette soirée du 6 mai 2012. Les gagnants, survoltés, prêts à en découdre avec les perdants, se dispersèrent pourtant assez rapidement ; deux heures après l’allocution de l’homme que leurs efforts et leurs vœux avait porté à la magistrature suprême.

 

Mais au-delà de la victoire du Président socialiste ; ce fut un soulagement général pour les différentes minorités de la République qui avaient été fortement bousculées par le virage à droite toute de l’ancien Président ; un espoir certain pour les Syndicats, superbement ignorés pendant ces cinq dernières années ; une espérance pour les écologistes ; souhaitant de tous leurs vœux  une facture énergétique non polluante pour les générations à venir ; une porte ouverte pour les petits patrons, une attente de la part des jeunes et des smicards ; mais aussi un espoir pour de nombreux pays étrangers dont les drapeaux battaient pavillon sur la place de la Bastille. Parmi ceux-ci les drapeaux grecs, ivoiriens, portugais, espagnols ou  syriens. Et beaucoup de drapeaux rouges. Étonnamment, beaucoup moins de drapeaux français que pour les partisans de l’UMP. Ce que ne manqueront pas de signaler les frontistes pour rebondir aux prochaines législatives. Mais cette campagne a ouvert une attente mondiale qui semble transcender les limites étroites de l’hexagone. Un espoir de solution à un monde qui a été mis en coupe réglée par les banques et les milieux financiers.

 

« Un pacte de stabilité et de croissance pour l'Europe  est nécessaire » dit le nouveau Président de la République Française. Une volonté de tirer l'Europe vers le haut.

Une idée qui  fait son chemin et a déjà bousculé les institutions bancaires européennes [La BCE] et a attiré la sympathie de plusieurs Etats européens qui ne sont pourtant pas tous gouvernés à gauche. 

Mais comment serait-ce possible avec des SMIC inégaux dans les divers Etats de la communauté européenne. Une Angela Merkel qui semble ne rien vouloir lâcher, et être la seule à s’autoriser à « donner le la » dans la zone euro.

 

Ajouté à cela, dans l’hexagone, des perdants qui continuent à faire campagne pour les prochaines législatives, des abstentionnistes qui auraient pu peser pour l’un ou l’autre camp, mais qui ont choisi de s’abstenir ; alors que le Front National et le Front de gauche fourbissent déjà leurs armes pour les prochaines législatives. Un climat mitigé ; donc une victoire en demi-teinte. Et pourtant, que de désespoirs  avaient accompagné le résultat des élections de 2007. 

 

Alors que tous comptent ce qui a été perdu, et que l’on constate l’appauvrissement galopant du pays ; du aux délocalisations qui ont entraîné des coupes sombres dans le tissu industriel ; se répercutant sur tous les acquis sociaux.

 

Tous espèrent pourtant, comme le fit, au Brésil,  Lula, que le nouveau Président français, François Hollande,  apportera des solutions inédites à cette crise mortifère.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

mamalilou 12/05/2012 18:04


eh oui, ça glose, ça gausse, ça s'échine, ça rouscaille, mais, au bout du compte, on n'est pas tout seuls, on est dans le même bâteau, et bonens malens, il faudra bien y mettre du nôtre pour ne
pas couler...


càd... non pas sauver le bâteau ivre, mais sauver nos peaux... on aura tôt fait de s'apercevoir qu'on flotte... et que la fin de la finance ultralibérale et biocide, ce n'est pas la fin des
haricots... et surtout pas la fin de l'imagination créative de l'homme qui, depuis l'aube des temps, ne démérite pas à progresser, tous contextes confondus...


la victoire n'est pas "sur la pointe des pieds" ,c'est une victoire... et c'est peu ou prou le score du PS, càd de mitterrand, en 1981, qui fit 25% au 1er tour et 51,7% au 2è!


 


la vraie rebellion, ce ne sont pas les frontistes de gauche ou "de droite"... (je rappelle que le fn, c'est pas juste de l'extrême droite, c'est de l'ethnosocialisme fascisant...)


le vrai refus de la politique en place, c'est le vote blanc, plus de 2 millions de bulletins blancs... et dedans ya des tas de mouvances...


le roi est mort, vive le roi!


euh... enfin dans l'esprit

Actu-fraiche 16/05/2012 23:03



L'on espère toujours avoir découvert celui qui sauvera les peuples;  avant de s'apercevoir que la scène politique est souvent occupée par les plus fins et rusés Machiavels
.


Mais qui ne pariera,  ne recevra jamais rien. Aussi demain, pour une fois, je jouerai au loto.



gilbertilo 08/05/2012 23:01


Oui je le reconnais ,une courte victoire, mais mieux vaut une courte victoire qu'une courte défaite.Si Cléopâtre avait eu............Donc prenons acte .Donner la chance à un homme de s'affirmer
"homme d'état",ce dont je n'ai jamais douté.Bon ceci dit ce n'est que la première marche,il ne faudrait pas que les législatives viennent contrarier l'élan de dimanche.

Actu-fraiche 09/05/2012 13:05



Tout à fait. L'homme en a surpris plus d'un; y compris son principal adversaire. Comme ce n'est pas un "speedy gonzalez", l'on pense qu'il saura prendre son temps et donner leur chance
à  plus compétents que lui dans les domaines qui ne sont pas les siens.


Mais tant d'espoirs ont été placés en lui. Saura-t-il convraincre les patrons du CAC40 que tout bon citoyen doit payer des impôts et surtout faire payer aux équipementiers
automobiles  leurs charges patronales de Sécurité Sociale ? Ce manque à percevoir cumulé a mis les comptes de la Caisse dans le rouge. Sans oublier tous les autres
dysfonctionnements qui vident  les caisses publiques. 


A bientôt 



L' ESPRIT D'ACTU

Des analyses et des faits qui mettent en perspective  notre Monde tel qu'il se dessine et nous aident à nous projeter vers ce que nous en faisons pour demain

drapeau européen

Rechercher

Articles

 Economie, Social, Politique, Finance, , Education, Société, Culture, Nouvelles Technologies, Sport, Météo 

Archives