8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 15:02

Pinacothèque de Paris

« L’Age d’or hollandais de Rembrandt à Vermeer »

1ère exposition de l’année 2009-2010

Exposition ouverte tous les jours de 10h30 à 20h00.
Nocturnes les mercredis et vendredis, jusqu’à 22h00



pinacothèque de ParisJusqu’au 7 février 2010.

Après un démarrage spectaculaire début octobre, l’exposition présentée à  la Pinacothèque de Paris continue d’attirer les foules et devrait se positionner en tête des expositions les plus fréquentées cette année.

 

Aujourd’hui, à 1 mois de la clôture de l’exposition « L’âge d’or hollandais, de Rembrandt à Vermeer », la Pinacothèque dresse un pré-bilan et comptabilise 570 000 visiteurs.  Parisiens et touristes viennent de plus en plus nombreux admirer les trésors du Rijksmuseum (Amsterdam), présentés pour la première fois à Paris.

 

L’extension des horaires d’ouverture depuis novembre dernier, et la période de vacances de fin d’année ont été  favorables  à  la fréquentation de la Pinacothèque. Les visiteurs peuvent de plus découvrir, en parallèle de l’exposition, les émouvantes lettres d’amours présentées dans le cadre de la « Carte Blanche à Luc Ferry : La lettre d’amour ».

Les ateliers pour les enfants et les visites en famille connaissent également un vif succès.

Marc Restellini, Directeur de la Pinacothèque de Paris :
« Depuis l’ouverture de La Pinacothèque en juin 2007, « L’âge d’or Hollandais, de Rembrandt à Vermeer » est la plus visitée de nos expositions. Elle est en  train de dépasser l’exposition sur « Les soldats de l’éternité » (guerriers de Xi’An). La renommée des œuvres du Rijksmuseum, l’accrochage pédagogique et l’approche scientifique, expliquent notamment ce succès.  Nous sommes sur le point de  réussir notre pari de mettre enfin l’art à la portée du plus grand nombre, en proposant des expositions de haut niveau, dont la présentation est respectueuses des attentes d’un public de plus en plus exigeant. Nous espérons dépasser les 700 000 visiteurs pour cette exposition, et ainsi devenir le premier lieu d’exposition parisien en terme de fréquentation et de qualité.» 

 

 

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 14:55

Riz gluant

 

De 1966 à 2008, l'auteur a parcouru l’Asie en solitaire. Ce sont ces voyages et les rencontres qui les ont émaillés qu’il consigne ici, avec franchise et lucidité. Histoires d’amour ou simples amitiés, étudiants, paysans, artistes, guides, c’est à travers les habitants qu’il décrit les contrées visitées, analysant les mentalités et les traditions. Mais ce récit est aussi la description d’un monde en mutation, entre tradition et modernité, ravagé par les guerres et les dictatures, défiguré par les buildings et le tourisme de masse ; c’est l’histoire de la disparition de l’Asie authentique, au profit de celle de l’argent et du business. Par les yeux d’un voyageur passionné, Emmanuel Harel nous transmet une ambiance à laquelle on ne résiste pas et on regrette, nous aussi, cette atmosphère sur le déclin. ( 25€ chez Publibook)

 

 

Partager cet article

Repost0

L' ESPRIT D'ACTU

Des analyses et des faits qui mettent en perspective  notre Monde tel qu'il se dessine et nous aident à nous projeter vers ce que nous en faisons pour demain

drapeau européen

Rechercher

Articles

 Economie, Social, Politique, Finance, , Education, Société, Culture, Nouvelles Technologies, Sport, Météo 

Archives