24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 19:08


PHOTO DE TRAIN



La SNCF a accusé une perte d’un milliard d’euros pour 2009 ; qui peut être analysée de façon pragmatique :

 

·     721 millions d’euros de dépréciation d’actif pour le fret et 245  millions d’euros pour les infrastructures ; soit 966 millions de dévaluation secs, en une seule année.

 

·      Une baisse de marge de 1, 151 milliards d’euros, due à l’augmentation des péages du RFF (Réseau Ferré de France) pour la circulation des TGV.

 

·     La crise.

 

·     Mais surtout, on a dissocié la fonction exploitation de la fonction transport ; l'une devant générer des profits, l’autre devant se contenter de l’entretien du réseau.

 

Un Bilan comptable à multiples interprétations, alors que des ponctions de plus en plus importantes sont faites sur un système de transport d’intérêt public, face à un mode de gestion où seul le résultat comptable prime. Ce qui pourrait rapidement  créer des accidents en cascade, justifiés par un matériel qu’il est de moins en moins rentable d’entretenir.

 

L’usager afin de soutenir un système de transport, apparemment non rentable,  pourrait être, une  fois de plus, sollicité.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Joke 25/03/2010 10:14


Pour compléter l'excellente suggestion ci-dessus, je proposerai, en toute humilité :
1. La transformation avant la fin de l'année de toutes les voies ferrées en autoroutes ou voies rapides
2. La transformation de toutes les cathedrales en parkings couverts de centre-ville
3. la gratuité totale des carburants à la pompe
4. la construction de chemins jeepables dans tous nos massifs ainsi que de substancielles subventions aux clubs de motos "vertes" et aux clubs de 4x4 pour développer ces sports d'avenir
5. La suppression de toutes les limitations de vitesss, y compris dans les agglomérations, le démentellement de tous les ralentisseurs, de toutes les chicanes et la réfection en enrobé de toutes
les chaussées afin que rien ne s'oppose plus à l'utilisation de tous les chevaux de nos moteurs
6. Bien entendu la dépose de tous les radars devenus inutiles. On pourrait éventuellement les installer sur les pistes cyclables et sur certains trottoirs que cyclistes, rollers et coureurs à
pied confondent trop souvent avec des pistes de compétition


Je suis conscient que mes propositions ont un coût.
Je propose donc de les financer par une taxe parafisclae sur les chaussures neuves et les travaux de cordonnerie pour inciter à réduire les trajets à pied.

Je suis persuadé que vous serez nombreux à soutenir mes propositions.

Très cordialement


poete enrage 25/03/2010 09:48


En revanche, il y a des dépenses qu'on ne remettra jamais en cause


sullilaeti 24/03/2010 22:52


Supprimer les péages et prenont la voiture, les train sont certes rapide mais les cout trop important.


L' ESPRIT D'ACTU

Des analyses et des faits qui mettent en perspective  notre Monde tel qu'il se dessine et nous aident à nous projeter vers ce que nous en faisons pour demain

drapeau européen

Rechercher

Articles

 Economie, Social, Politique, Finance, , Education, Société, Culture, Nouvelles Technologies, Sport, Météo 

Archives