14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 22:58


carte de france

Carte de France des régions

 


Peu nombreux sont ceux qui se sont déplacés pour aller voter,aujourd'hui. Le taux d’abstention a été de plus de 53 % ; soit de 14% de votants de moins que pour les régionales de 2004.

 

 Pourtant le PS l’emporte haut la main, avec  29,48% des suffrages ; un score plus élevé qu’en 2004, suivi par l’UMP avec un peu plus de 27%. La Réforme électorale qui s'était faite au détriment du PS n'a donc pas eu les résultats escomptés. Sur les 20 ministres présentés par le gouvernement aucun ne semble en position de pouvoir l'emporter au second tour. Mais la grande surprise est le parti écologiste avec un résultat tournant autour de 13%. Chose surprenante,  le Front National se maintient au second tour, dans 12 régions sur 22.

Les grands perdants sont le Modem avec 4 %, le Nouveau Centre et le Front de gauche.  Car avec un résultat de moins de 10%, ils ne pourront pas se présenter au second tour.

 

François Bayrou, s’est exprimé, ce soir en vidéoconférence sur TF1, avec des accents gaulliens dans la voix :

 

«  Ce n’est pas parce que nous avons perdu aujourd’hui que nos revendications ne sont pas justes…Nous avons du refaire et reconstituer tout notre parti, à cause de nombreuses défections [résultant de l’ouverture]. Mais nous avons de nombreux nouveaux venus qui représentent l’espoir de la France de demain. Si nous perdu aujourd’hui, c’est parce que nous nous préparons encore, avec eux. Je remercie tous ces jeunes qui se sont investis à mes côtés »

 

Il semblerait, par contre que le Nouveau Centre, constitué par les anciens du Modem soit, lui, devenu invisible et se soit dissout dans l’UMP. Quand, Christian Morin, son Président, reprend ses arguments, pour expliquer la défaite, lors de son intervention sur TF1 :

 

« Plus de 50% d'abstention, c'est la preuve que les régions ne se sont pas imposées dans le paysage politique et qu'il est temps de transformer en profondeur les collectivités locales ».


 
Articles précédents:

Politique : Pour François Bayrou, la traversée du désert

Politique : Dominique de Villepin revient en Politique

Politique : « Madame Royal » une interview réactualisée

Politique : Méli mélo médiatique



Partager cet article

Repost0

commentaires

Joke 15/03/2010 15:31


"Les régions ne se sont pas imposées dans le paysage politique", certes.
Mais quand on veut tuer son chien, on l'accuse de la rage...
La raison de la forte abstention est ailleurs il me semble.

Dans la situation actuelle, si vous aviez voulu manifester votre soutien à la politique de Sarkozy, vous seriez-vous abstenu ?
Bien entendu que non ! Même avec 40° de fièvre !
Et tous les électeurs de Sarkozy n'avaient de toutes façons pas tous 40° de fièvre hier.En s'abstenant, ils refusaient de soutenir la politque du gouvernement - tout en n'appartant pas
leur soutien aux partis de l'opposition.


L' ESPRIT D'ACTU

Des analyses et des faits qui mettent en perspective  notre Monde tel qu'il se dessine et nous aident à nous projeter vers ce que nous en faisons pour demain

drapeau européen

Rechercher

Articles

 Economie, Social, Politique, Finance, , Education, Société, Culture, Nouvelles Technologies, Sport, Météo 

Archives