19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 22:43


LE DRAPEAU FRANCAIS

 

 

La démobilisation des français et la dure sanction des urnes pour l’UMP,  avec seulement 26,70 % de suffrages, s’explique en partie par une campagne en temps de crise,  où le débat de fond sur les préoccupations actuelles des Français a été négligé, mais qui s’est émaillée d’insultes confessionnelles, racistes  ou xénophobes.


Si certains journaux étrangers reprennent ces raisons pour d’autres l’analyse de cet échec est beaucoup plus sévère.


 

Pour  la plupart des médias étrangers, seulement   26,70% de votants en faveur de l’UMP au premier tour, représente un désaveu total de la politique actuelle  de Nicolas Sarkozy.  


 

Pour le journal «  World News Networks », traduit en 49 langues : «   Le parti de Nicolas Sarkozy est battu dès le premier round ».


«  The Economist » est encore plus sévère :

 «  Le taux de sans emploi de 10%, est le plus haut enregistré depuis les 10 dernières années, comparé à celui de l’Allemagne avec 7.5% de demandeurs d’emploi et à celui de  la Grande-Bretagne avec 8% (…) jour après jour, la télévision française annonce de plus en plus de pertes d’emploi et de fermetures d’usines (…) tous ses efforts semblent palliatifs. M. Sarkozy a jure, d’abord, de garder les usines ouvertes, mais elles ferment une fois que les caméras sont parties (…) Le problème endémique de l’industrie française est le manque de supervision stratégique de la part de l’Etat (…) »

 

 Mais Le « New York Time », souligne que le parti socialiste profondément divisé, ne semble dégager aucun leader naturel pour les prochaines présidentielles.


L’ « Irish Times » déclare, lui, que le nouveau chef naturel de l’UMP semble être «  François Fillon » : “ Le leader de facto de l’UMP semble être le jeune  Premier Ministre François Fillon, dont le taux de popularité est actuellement supérieur à celui du Président ».
Et il ne parierait pas sur la victoire de l’UMP en Corse et en Alsace au second tour :

« La coalition socialiste a gagné 20 régions (…), supplantant l’UMP dans 12 de celles qui lui étaient précédemment acquises. L’UMP tient bon en Corse et en Alsace, mais des sondages d’opinions montrent qu’elle est vulnérable dans les deux régions ».


Mais comme le fait reconnaître le journal irlandais « Newsweek –Ireland », les Socialistes ont remporté sur 20 régions sur 22 dès le premier tour et ont le mérite de fédérer pour le second tour des petits partis comme le Front de gauche en Limousin ou Europe Ecologie en Bretagne, ce que ne peut faire l’UMP avec le Front National.

« Newsweek- paris » lui, prudent, reprend tout ce qu’on peut voir ou entendre dans la Presse nationale.

 

 

http://newsweek-paris-france.tumblr.com/


Articles précédents:

Politique : Victorin Lurel plébiscité en Guadeloupe 

Politique : Le front national a le vent en poupe 

Politique : Un taux d’abstention record pour le premier tour des élections régionales 

Politique : De crocs en jambe aux coups bas, une campagne où tous les coups étaient permis  

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Joke 20/03/2010 10:35


Nous voyons beaucoup mieux les erreurs d'orthographe des autres que les nôtres.Il est toujours utile de faire relire notre texte par un tiers, du moins si nous visons la correction lexicale et
syntaxique - ce qui n'est pas toujours le cas pour moi et je m'en excuse.
De la même manière, il est toujours judicieux d'entendre comment nous sommes perçus par "les autres", tant par notre famille, nos collègues de travail, nos voisins, nos amis que par les habitants
des autres pays.
D'abord qu'il soit bien clair qu'une grande proportion de MES compatriotes n'en ont strictement rien à foutre de ce que "les autres" pensent d'eux.
Nous avons les meilleurs pinards, les meilleurs fromages, les plus beaux châteaux, les plus grands restaurants, les meilleurs footballeurs, les meilleurs rugbymens, la meilleure langue, la
meilleure armée, les meilleurs couturiers, la meilleure police, etc.
Si vous êtes de ces Français-là, ne lisez pas plus loin.
Aucun intérêt pour vous. Sauf de faire monter inutilement votre taux d'adrénaline ce qui n'est pas bon pour la santé.
Pour ma part je considère très utile d'observer notre pays dans le miroir tendu par nos voisins en particulier.
J'ai la chance d'être à la retraite (retraite à 60 ans à taux plein, chance que je mesure à son juste prix quand je pense à tous ceux qui ne l'ont pas et ne l'auront pas), la chance aussi de
pouvoir communiquer en anglais et en italien, chance de disposer quotidiennement d'informations traduites de l'allemand par une amie autrichienne, qui me demande des informations... sur la
France.
Il me semble que ce qui surprend le plus nos voisins c'est la France accepte d'être gouvernée par un pantin gesticulant qui joue les matamores.
Ils sont aussi sidérés par le décalage entre l'image que la France voudrait donner d'elle (ou conserver), le pays de la liberté et du bien manger, et la réalité,
les 800000 mises en garde à vue et la prolifération des fast-food, pizzerias, kebabs, panini, pour ne prendre que ces deux domaines.
Je suis persuadé que même si demain dimanche21 mars, le parti au pouvoir prenait une seconde déculottée, ça ne changerait rien.
Ils sont tellement certains d'avoir raison, d'être indispensables.
Ils sombreront un jour et, malheureusement, notre pays avec eux, en chantant "On est champion !" sur l'air de la Marseillaise.



L' ESPRIT D'ACTU

Des analyses et des faits qui mettent en perspective  notre Monde tel qu'il se dessine et nous aident à nous projeter vers ce que nous en faisons pour demain

drapeau européen

Rechercher

Articles

 Economie, Social, Politique, Finance, , Education, Société, Culture, Nouvelles Technologies, Sport, Météo 

Archives